Les normes de construction

Vous êtes ici: Accueil » Les normes de construction

Le label RT2012 :

Pour les bâtiments à usage d’habitation, le label RT2012 concerne les équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, et d’éclairage des locaux. Le but est de réduire cette consommation énergétique à 50 kWh/m²/an (cette valeur évolue suivant la zone d’implantation de la construction – zone climatique et altitude) et donc de diminuer les émissions de gaz à effets de serre, ce qui contribuerait à un meilleur respect de l’environnement.

Les constructions neuves peuvent être labellisées RT2012 dans le cadre d’une démarche de certification et à partir d’un calcul basé sur la méthode de calcul de la Règlementation Thermique 2012 (RT 2012). Celle-ci fixe également des objectifs de perméabilité à l’air de l’enveloppe du bâtiment de référence et permet de valoriser une démarche qualité sur l’étanchéité de l’air.

Les avantages liés à la norme :

  • Une isolation optimisée,
  • Une bonne étanchéité à l’air, notamment aux endroits sensibles (fenêtres, portes),
  • Une ventilation contrôlée permanente qui assure confort et qualité de l’air,
  • Une orientation favorisant la lumière naturelle,
  • Une utilisation des énergies renouvelables pour le chauffage, le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire.

De plus, différents avantages fiscaux sont désormais liés à l’obtention de ce label :

  • le Prêt à Taux Zéro renforcé ou PTZ+,
  • une réduction d’impôt Scellier plus importante que pour les logements standards à partir de 2011.

La Règlementation Thermique 2012 (RT 2012) : Complément d’information :

La RT 2012 est obligatoire à partir du 01/01/2013 pour les bâtiments neufs à usage d’habitation, la date du dépôt du permis de construire faisant foi. On retrouve les éléments conformes à l’obtention du label BBC et à la RT 2005, simplement les exigences ont évolué :

  • L’efficacité énergétique du bâti : le besoin bioclimatique (Bbio) limite le besoin en énergie notamment en chauffage, climatisation et éclairage, et privilégie l’orientation et l’accès de la construction à l’éclairage naturel et aux apports solaires.
  • L’exigence du confort d’été (Tic) : pour les bâtiments non climatisés, la RT 2012 impose que la température intérieure, lors de forte chaleur d’été, n’excède pas un seuil de température de référence.
  • Les exigences de moyen :

o    Étanchéité à l’air de l’enveloppe (test de perméabilité à l’air obligatoire),

o    Recours obligatoire à une source d’énergie renouvelable (vous avez le choix entre plusieurs solutions : production d’eau chaude sanitaire, ou raccordement à un réseau de chaleur alimenté par un système d’énergie renouvelable ou de récupération).